COMMENT ARRÊTER DE COMPLEXER ? 10 SOLUTIONS

31 mai 2022

Les complexes tels que « je suis trop grosse », « je ne suis pas assez grande », « pas assez bien », « pas assez diplômée »… font partie du quotidien de bon nombre de femmes. On se met une telle pression que cela nous empêche de faire ce que l’on aimerait faire. Pourtant, tout le monde a des complexes plus ou moins marqués. Comment font les femmes qui passent outre ? Quelles sont les clés pour s’en défaire définitivement et vivre mieux ? Découvrez comment arrêter de complexer avec 10 solutions à la clé.

Et si je n’avais pas de complexe, comment serait ma vie ?

Femme libre après avoir arrêté de complexer

Voici une bonne question à se poser… Qu’est-ce qui se passerait si je n’étais pas timide, pas introvertie, plus à l’aise avec mon corps ? Quels sont les domaines dans lesquels je pourrais progresser ? Et quelles sont les opportunités qui s’offriraient à moi ?

Dépasser ses freins peut nous apporter bien plus que ce que l’on imagine. « Je peux si je veux » est un adage qu’il faut se répéter continuellement. Nul ne peut échouer s’il croit en lui. C’est pourquoi il faut enrayer tous les complexes qui nous empêchent de nous réaliser. S’injecter la dose d’adrénaline suffisante pour passer outre ces différents freins.

Quels sont nos principaux complexes ?

Se libérer de son enfance pour arrêter de complexer

Les complexes liés à l’enfance

Lorsque l’on est enfant, on est comme des éponges, on reçoit les critiques de plein fouet. Les copains à l’école, la famille et les parents font partie de ce qui nous construit. Il est difficile de grandir sans tenir compte du regard des autres.

Cependant, ce sont des êtres humains comme tout le monde, avec leurs faiblesses, leurs défauts et leurs maladresses. Qui n’a jamais entendu ses parents dire : « si tu continues comme ça, tu n’auras pas de travail plus tard », ou « comme tu peux être maladroite », ou « tu es vraiment stupide », sans forcément imaginer que plus tard, nous risquons d’être complexée.

Avec des intonations plus ou moins fortes, ce sont des mots et des phrases qui restent ancrés dans nos esprits et s’inscrivent au plus profond de nous-même.

Les complexes liés aux relations sociales

Ils touchent principalement les femmes qui ont une plus forte pression sur leur apparence. La quête de la perfection est souvent la cause de ce sentiment d’infériorité.

On se met la barre trop haute, on ne se trouve jamais assez bien. Nous avons moins d’argent que ses amis, un travail moins intéressant, moins bien payé. On se sent moins bien intégrée au groupe parce qu’on ne possède pas telle ou telle chose. Se débarrasser de ses complexes n’est pas facile, mais loin d’être insurmontable.

Article lié : Se prémunir des relations toxiques et être plus heureuse

Les complexes liés au psychisme

Ils portent sur le manque de confiance en soi. Moins intelligente, moins cultivée, moins jolie, etc. La comparaison est destructrice et paralysante si elle n’est pas bien canalisée. Elle doit nous servir de moteur et non pas nous freiner.

Comment arrêter de complexer en 10 solutions

10 solutions pour arrêter de complexer

1. Se dire que tout le monde a des complexes

Il peut être rassurant de savoir que même la personne que l’on admire le plus à aussi des complexes. Nous ne sommes pas vraiment différentes de nos voisins, mais on a tendance à se voir toujours moins bien.

Il faut arrêter avec ce constat négatif et se dire que puisque nous sommes toutes plus ou moins concernées, ça nous met sur un même niveau d’égalité.

2. Arrêter de complexer sur ses défauts

Lydie trouve qu’elle a de grands pieds. Pourtant, en faisant 1,75 m, elle ne risquait pas de chausser un petit 36. Toute sa jeunesse, on s’est moqué de ses pieds. Mais si elle n’y avait pas fait attention, la majeure partie de ses camarades ne s’en serait pas servie pour l’embêter.

Bien souvent, c’est nous qui mettons le doigt sur ce que nous croyons être des défauts, et ils disparaissent si on ne focalise plus dessus.

3. S’aimer et s’accepter telle que l’on est

Comment arrêter de complexer si :

  • j’ai quelques kilos en trop ? J’apprends à mettre l’accent sur mes courbes et j’en fais une force, Il n’y a qu’à voir Kim Kardashian.
  • j’ai un nez proéminent ? J’adopte une coupe de cheveux adéquate et puis c’est ce qui me donne du caractère.

Lorsque l’on voit une fille qui s’accepte telle qu’elle est, elle dégage souvent un petit plus. Cette confiance la rend attirante. Au contraire, lorsqu’une jolie fille bourrée de complexes se replie sur elle-même et qu’elle paraît triste et maussade, elle n’attire personne. C’est la fameuse loi de l’attraction !

4. Prendre soin de soi pour arrêter de complexer

Il est important pour se sentir bien de prendre soin de soi régulièrement. Aller chez le coiffeur, l’esthéticienne ou faire du sport contribue à nous donner l’assurance dont on a besoin pour s’affirmer dans la vie.

Il est certain que si nous ne sommes pas épilées, que notre coloration laisse voir de grosses racines et que nous sommes habillées comme des sacs, il y a peu de chance que l’on avance pleine de confiance. 

Article lié : Prendre du temps pour soi : 7 astuces vitales

5. Se rappeler que c’est la beauté intérieure qui compte

Toutefois, l’aspect physique n’est surement pas le seul point à travailler pour se sentir bien. Emmanuel Macron a vingt ans de moins que sa femme et pourtant, il a l’air éperdument amoureux. Son amour va au-delà du physique !

Pour en finir avec ses complexes, il faut se dire que la beauté intérieure est plus importante que tout et lorsque l’on a compris ça, on fait de grands bonds en avant.

Article lié : Comment devenir belle et attirante ?

6. Utiliser des parades à nos complexes pour se dépasser

Si l’on prend l’exemple de la timidité, on peut tout à fait utiliser des leviers pour lutter contre. Par exemple, prendre des cours de théâtre ou s’obliger à parler en public. Diverses solutions sont à notre portée pour modifier la situation. Encore faut-il en prendre conscience et vouloir changer.

De même pour une personne qui ne se trouvera pas assez cultivée, libre à elle de lire des livres, d’aller sur internet pour s’informer, ou de prendre des cours. Quelqu’un qui n’arriverait pas à s’accepter physiquement peut y remédier par le biais de la chirurgie esthétique, des régimes et du sport. Un moyen radical de vivre sans complexes !

7. Ne pas se comparer permet d’arrêter de complexer

La comparaison n’apporte rien.  Il y aura toujours des filles plus belles, plus intelligentes, mieux dans leur peau, avec un meilleur job, mais sont-elles plus heureuses pour autant ? Il faut surtout chercher à être bien avec soi-même . Être en accord avec ses convictions, ses choix et réussir à être épanouie avec notre individualité toute entière.

En revanche, se servir d’exemple qui nous permettent de nous élever, là c’est autre chose…. On ne se compare pas pour se dénigrer, on isole des qualités, des traits de caractère qu’ont certaines personnes pour grandir et s’émanciper.

8. Ne pas tenir compte du regard des autres

Beaucoup de personnes ont des paroles maladroites ou blessantes. Intentionnelles ou pas, ces paroles égratignent « notre self estime ». Il ne faut pas être trop sensible à ce que les autres peuvent dire de nous. Déjà, on ne peut pas plaire à tout le monde et en plus, libre à eux de penser ce qu’ils veulent. Il y aura toujours des gens pour nous dénigrer ou nous démonter.

9. Écrire les compliments que l’on nous a dits

Pour arrêter de se dévaloriser en permanence, il est judicieux d’écrire tous les compliments que l’on a pu nous dire ainsi que les réalisations qui ont être accomplies dans notre vie.

En cas de coup de mou, on relit son cahier. Génial pour regonfler l’égo et enrayer les mauvaises idées !

10. Relativiser, il y a pire

C’est bien parce que l‘on a qu’une seule vie et qu’elle est précieuse qu’il ne faut pas s’embêter avec ces petits détails. Il faut prendre du recul et replacer l’objet de nos contrariétés face à des problèmes plus importants. Comment se fait-il que certaines personnes avec de lourds handicaps arrivent à garder le sourire et aimer la vie ?

Pour arrêter de complexer, rappelez-vous que vous avez de la chance d’être ainsi. C’est une question d’appréhension des choses et de positivité. 

Nous pouvons toutes arrêter de complexer

Nous avons tous et toutes des complexes. Libre à nous de les subir ou de faire en sorte de les ignorer ou de les modeler pour s’en libérer. Nous avons des solutions à notre portée. Elles nous demandent de sortir de notre zone de confort, de faire des efforts.

Mais comme le dit Albert Einstein : « La folie, c’est de se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent ».

On ne peut pas vouloir sortir d’un état sans rien mettre en œuvre pour s’en défaire. C’est encore par le biais de la volonté et de la conscientisation que l’on pourra trouver les chemins nous permettant de nous enlever ces carcans qui nous empêchent d’avancer.

Il n’est clairement pas évident de lutter contre ses complexes. Bien souvent, il faut un coup de pouce extérieur, un professionnel qui saura vous sortir de cette spirale infernale.

Si vous voulez devenir la femme que vous avez toujours voulue être, découvrez VOTRE COACHING CONFIANCE EN SOI, avec VOTRE DIAGNOSTIC OFFERT.

Si vous aimez cet article, épinglez-le sur Pinterest pour le lire plus tard ^^

ET VOUS ? AVEZ-VOUS RÉUSSI À VOUS DÉBARRASSER DE CERTAINS COMPLEXES ? Comment avez-vous fait ?

Faites-le-moi savoir dans les commentaires, cela aiderait certainement plus d’une !

Avec tout mon amour,

Samantha Porpiglia
Partager cette page

Ajouter un commentaire :