COMMENT SURMONTER SES PÉRIODES DE DOUTES ?

25 mai 2022

Qui n’a jamais eu de période de doute me jette la pierre la première… Quoi que l’on veuille entreprendre dans la vie qui sorte des sentiers battus, cela va nous demander certains efforts et s’accompagnera toujours de périodes de questionnement. Pour vous aider dans cette quête du bien-être, je vous propose de découvrir 8 clés efficaces pour surmonter ses périodes de doutes.

Entre le but que l’on s’est fixé et le cheminement pour y arriver, il y a toujours de très longues attentes. Ces attentes inexorablement douloureuses, jonchées de questionnements, de fatigue et de désarroi, peuvent éradiquer toute la bonne volonté du départ et nous faire baisser les bras.

Le doute s’alimente tout seul et risque de mettre à mal le projet qui nous tenait tant à cœur. Pourtant, ce n’est pas la solution, car si on abandonne à la moindre difficulté, nous ne pourrons jamais rien obtenir ou avancer dans la vie !

Alors comment surmonter ses périodes de doutes et passer outre ?

8 clés pour surmonter ses périodes de doutes

Tout d’abord, il faut conscientiser ce qui se passe dans notre vie et ce que l’on ressent. Prendre du recul par rapport à la situation vécue et à tout ce qui nous assaille. Mettre en place certaines stratégies qui vont nous permettent de surmonter ce cap douloureux…

Voici les 8 clés efficaces qui permettent de surmonter ses périodes de doutes.

1. Un état qui se retrouve chez tout le monde

Que vous soyez business woman, maman surbookée, que vous cherchiez à perdre du poids, ou que vous n’arriviez pas à trouver l’âme sœur, vous allez vivre des périodes de doutes. Même s’il est conseillé de ne pas se comparer aux autres pour vivre plus sereinement dans la vie, le fait de savoir que nous ne sommes pas seules à vivre ces moments apaise dans un premier temps notre stress.

L’esprit humain fonctionne de la même façon pour tout le monde. Indépendamment de nos origines, de notre niveau social ou de notre sexe. Face aux périodes de doute, nous sommes tous identiques. De la même manière, on vit tous des moments de joie, de succès, des instants de tristesse, de désarroi, de stress et de manque de confiance en soi.

Ceci est légitime et il faut bien comprendre que cela est inhérent pour chacun d’entre nous !

2. Accepter d’être dans une phase descendante

La première réaction est de se laisser emporter par le flot des sentiments qui nous envahissent. On se sent esseulée, nulle et pas à la hauteur. Au lieu de le vivre cela comme une honte ou un échec, se dire : « OK, j’accepte cet état« . Ne pas le voir comme une fatalité, mais plutôt, comme un ralentissement, une introspection, bref, un moment propice nécessaire à la réflexion.

L’acceptation fait partie du processus, car cela nous permet bien souvent de nous recentrer sur nous-mêmes et sur ce que l’on veut vraiment. Alors oui, c’est un état peut-être difficile à vivre sur le moment ! Mais il faut l’accepter et le vivre à fond, pleurer, être triste et désespérée pour ensuite pouvoir mieux rebondir vers des jours meilleurs !

Article lié : Je n’ai pas réussi… Ce n’était pas ma faute !

3. Garder le focus et le feu sacré

Même si l’on descend très bas, que l’on n’y croit plus, il ne faut rien lâcher. Comme je l’ai dit précédemment, lorsque l’on décide de sortir de notre zone de confort, que l’on décide d’arriver à un autre objectif de vie que celui que l’on a actuellement, il est évident que le parcours ne va pas être facile.

Aussi, sans détermination, on ne pourra rien obtenir. Rien lâcher, en dépit des obstacles, des entraves et des autres. Je ne sais plus qui disait, « les perdants trouveront des excuses et les gagnants trouveront des moyens ». À nous de choisir dans quel camp nous voulons nous trouver !

4. Croire en soi

Lorsque l’on s’intéresse à certaine biographie de personnes inspirantes, on se rend contre que le chemin du succès n’est pas venu du jour au lendemain. Pire, certaines ont vécu de longues traversées du désert, et cela, pendant des années. Je pense notamment à Sylvester Stallone, J.K. Rowling, Oprah Winfrey, etc.

Le seul dénominateur commun qu’ils ont tous eu, c’est de croire en eux. Malgré les épreuves, les difficultés ou encore la pauvreté. On regardera toujours la personne au stade où elle est arrivée, mais jamais le chemin qu’elle a dû parcourir, les obstacles qu’elle a dû surmonter pour arriver où elle en est. Rien n’est simple, ni facile…

5. Faire le bilan de nos points positifs

C’est bien ce qui caractérise l’être humain, et particulièrement les femmes ! Nous allons toujours être dures envers nous-même et avoir tendance à focaliser sur ce qui ne va pas, ou ce qui ne marche pas pour nous. On reste figée sur ce qui nous pose un problème et on se sent comme littéralement perdue. À la place de cela, le meilleur moyen pour garder le moral est de se donner l’énergie nécessaire pour continuer notre chemin.

Prendre du recul par rapport à la situation et faire le point. De quelle manière ai-je commencé ? Quels ont été les obstacles que j’ai réussi à surmonter ? Quelles ont été mes victoires ? En se remémorant tout ceci, on lâche prise, on se réajuste et on efface ce sentiment de « nullité » et de ne pas y arriver comme on le désire.

De plus, en focalisant notre esprit sur ce qui va, plutôt que sur ce qui ne va pas, on se donne la dynamique nécessaire pour continuer à avancer sereinement, regonfler notre esprit et retrouver cette pleine positivité dont nous avons toutes besoin.

Article lié : Positive attitude, je passe en mode satisfaite ! 7 clés

6. Être objective

Regarder en arrière est quelque chose de réellement motivant, si cela est fait à bon escient. Pour ma part, lorsque je vois à quel point, par exemple, il m’est facile à présent d’écrire un article. Alors qu’avant, j’y passais plusieurs jours, ne sachant pas vraiment comment m’y prendre, réajustant continuellement l’écrit, me prenant la tête. Tout ceci pour dire que si j’avais laissé tomber, je ne serais pas là en train d’écrire cet article.

Ceci reste un exemple parmi tant d’autres…

Et il en va de même pour tout le reste de notre vie. Chaque nouvelle chose est dure, et lorsque l’on ne lâche rien, que l’on se réajuste, que l’on va au-delà de la difficulté, et bien l’on s’aperçoit que l’on a passé un cap, que l’on a évolué et obtenu un nouveau niveau supérieur…

7. S’appuyer sur nos proches et notre potentiel

Vous aurez toujours dans votre entourage des personnes qui vont croire en vous, vous soutenir et vous aider. Nous ne sommes pas nés pour vivre seul et nous avons aussi besoin des autres pour nous réconforter et nous motiver.

Cherchez de l’appui auprès des personnes qui vous sont chères et qui vous connaissent bien, qui connaissent votre parcours et pourront vous redonner l’appui nécessaire pour traverser cette période et vous redonner l’énergie dont vous avez besoin.

De même, éloignez-vous des personnes qui justement ne vous ont jamais soutenus ou épargnés, il ne s’agit pas de vous enfoncer encore plus, mais bien au contraire de vous aider dans ces moments difficiles !

Article lié : Se prémunir des relations toxiques et être plus heureuse

8. Mettre de nouvelles actions en place

Vous vous êtes laissé entrainé au fond du gouffre, retrouvé planté dans votre lit par un beau samedi ensoleillé, vous avez englouti le pot de Nutella et véhiculé plein de pensées sordides et déprimantes… STOP ! Il faut à présent se relever, remettre ses idées en place et voir qu’elles sont les actions que l’on va pouvoir faire pour se redonner la pèche.

Mon but est de trouver le compagnon idéal, et après maintes reprises je n’y arrive pas ! Je détermine ce qui me pose problème, j’essaye de trouver les conseils adéquats, je me fais aider par des professionnels. Peu importe le cheminement, seul le but à atteindre compte… Nous avons toutes les clés en main, à nous de savoir comment nous en servir et nous permettre d’obtenir ce que l’on désire.

Les périodes de doutes sont nécessaires pour notre cheminement personnel

Si les périodes de doutes sont difficiles à vivre et à supporter, elles sont nécessaires car elles nous permettent de faire des rétrospections sur nous mêmes et sur ce que nous voulons vraiment faire dans la vie.

Si tout ceci reste douloureux sur le moment, lorsque l’on dépasse ces moments, on s’en sort grandie, plus forte et prête à affronter de nouveaux défis…

Pour affirmer une nouvelle confiance, croire en vous et optimiser votre vie, je vous invite à réserver une séance de coaching avec moi. Nous avons toujours la possibilité de se donner le meilleur, encore faut-il le choisir !

Vous aimez cet article, n’hésitez pas à l’épingler sur Pinterest pour pouvoir le lire plus tard ^^

ET VOUS ? AVEZ-VOUS VÉCU DE LONGUES PÉRIODES DE DOUTES ? Comment en êtes-vous sortie ?

Faites-le-moi savoir dans les commentaires, cela me ferait plaisir d’échanger avec vous !!

Avec tout mon amour,

Samantha Porpiglia
Partager cette page

Ajouter un commentaire :